Skip to content

Poème

28 avril 2016

J’ai vu sans regarder, bu sans rougir, avalé sans vomir.
Curieuse, cette menthe à l’eau sans goût.
C’est dans le journal; c’est le sujet à la mode.
La saveur s’est évaporée, restent les cendres.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :