Skip to content

Dansage

26 novembre 2015

Le rythme et l’humeur sont liés. Pas identiques mais
la même chose sous des aspects différents.
La danse propose un certain type de contact et ce dans
une atmosphère, une ambiance dépendant du rythme.
L’accord entre les danseurs est cet intouchable qu’ils
touchent, se touchant l’un l’autre et se touchant
eux-mêmes par la médiation de l’autre. L’accord peut
toucher-au magique et alors le lieu-danse est sacré.
Autant la danse vue des spectateurs est objectivement
une réussite ou pas selon que l’accord des danseurs
est plus ou moins visible et/ou ressenti (il y a une
forme de contact vers les spectateurs et inversement)
mais la magie et l’accés à l’inaccessible intouchable
ne sont appréhendés que par les danseurs, ils sont
l’in-objectif dans lequel des personnes peuvent se
perdre (perdre la raison, devenir fou ?).
Les danses-cures visent à ramener la personne qui est
restée dans le lieu sacré au monde quotidien.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :