Skip to content

Machine, pas Système.

25 juin 2014

Ce que d’aucun nomme le Système est en fait une Machine.
Cette machine qui broie les hommes et la nature est
l’aboutissement dans la matière de celle totalement abstraite
conçue au XVIII eme siècle, mise en place lors de la révolution,
menant à la terreur puis aux guerres napoléoniennes.
Toute l’histoire depuis est une suite ininterrompue de
tentatives pour réaliser cette Machine et faire accepter cette
Machine à tout l’univers. La démocratie d’opinion
qui nous broie tous a réussi comme prévu à marier le chaos
avec unité de direction et unité d’opinion. Même la russie
est démocratique et donc participe au chaos et sera broyée
si les fondements ne sont pas éradiqués. Le goulag est plutôt
un camp d’extermination. L’eugénisme se généralise enfin.
La Machine comme prévue peut-être
opérée par quelques quidams interchangeables tous pénétrés
de la religion raffinée depuis si longtemps. Ces quidams appliquent
les procédures (toutes dérivée de la méthode de base) et la
machine fabrique d’autres machines, humaines ou pas, c’est
de plus en plus la même chose. La peur des robots exprime la vague
impression des machines biologiques que la Machine peut et va
les remplacer par d’autres machines. Et bon débarras.
Le démocratisme planétaire est la machine la plus moderne
et à la fois la plus archaïque faite à l’image de la Machine,
le bazar communicationnel le miroir aux alouettes. Même les
intégristes islamiques respectent les principes de la Machine
et n’en sont qu’un avatar. Tout comme nazisme, communisme,
fascisme, maçonnisme et tout les ismes apparus depuis le
XVIIIeme siècle d’ailleurs. Toujours c’est le chaos avec unité de direction
et unité d’opinion. La survie et la résurgence des nazis

n’est pas un hasard, le démocratisme s’occupe des vieux jours
de ses collègues et leur redonne un peu de jeunesse au gré des
besoins.
La systémique du Système n’existera jamais car il n’y a pas d’objet
identifiable nommé le Système, par contre la Machine est tout
à fait étudiable par la science historique, la sociologie, la
psychologie, psycho-sociologie, anthropologie.
Il est d’ailleurs symptomatique que ces disciplines soient dénoncées
chaque jour un peu plus par les pouvoirs comme inutiles et même
dangereuses (sauf pour leur usage). Réquiem repris en coeur par la
plèbe technicienne qui ne connaissant rien de ses matières juge à partir
du simplisme de son univers.

La guerre éternelle contre le terrorisme est la mise en place de la
terreur à l’échelle planétaire. 1793 peut-être fier de nous. Les nazis
on eux aussi reproduit à grande échelle le génocide vendéen avec
fabrication de savon, tannage de peaux humaines et autres recyclages
des individus ennemis des fondamentaux bien sûr.
Lorsqu’on comprend la Machine, ses plans (les fondamentaux), ses
engrenages (FED, Bruxelles, WDC, BCE etc …), ses opérateurs (BHO,
Hollande, Merkel, Van Rompuy etc …) il est tout à fait évident que les
divers rejets par les peuples des diktats prouvent que ces peuples
qui votent et élisent sont en contradiction avec eux-mêmes, refusant
d’opiner à des diktats respectant les fondamentaux qui sont l’air
et l’eau de leurs vies et qu’ils ne remettent pas en cause. A chaque
fois qu’un individu éructe qu’une loi est anti-démocratique, il
prouve qu’il ne sait pas ce qu’est le démocratisme. Et pour les
opérateurs c’est bien la preuve qu’il faut se passer de tous ses
ignorants inconstants décevants indécrottables et surtout
anti-démocratistes, crime d’hérésie pure qui mérite tous les
châtiments. La misère grandissante qui tous nous étrangle est la
punition justifiée et méritée.
Le Système n’existe pas, la Machine oui. Elle laisse d’ailleurs
s’épanouir ce mythe moderne (comme celui du Marché) ainsi
que toutes les thèses complotistes car elle les produit elle-même
donnant aux machines biologiques de quoi calmer leurs nerfs
tout en noyant le poisson. La coupe du monde nous montre la machine
FIFA, produite par la Machine d’après toujours les mêmes
plans. La très démocratique FIFA produisant à son tour tout un tas
de petites machine comme UEFA, les diverses compétitions etc …
où sont broyés les machines biologiques et la nature que ce soit
dans la fabrication de la quincaillerie ou celle des machines à manier
la baballe.
Les nombreux génocides, massacres, 9/11 etc … sont autant des sacrifices
humains faits à la machine par les grands opérateurs pour
s’attirer ses bonnes grâces, certains étant carrément des rituels (sataniques donc),
que le résultat le plus probant de son merveilleux
fonctionnement. Ne pas accepter que l’américanisme et l’européisme
sont les plus perfectionnées des machines fabriquées par la Machine
et qu’elles sont presque parfaitement démocratiques et que la terreur
et le goulag total sont le salut, c’est tout simplement n’y rien
comprendre, c’est être ignorant de l’histoire et de la sociologie.
Moult historiens, sociologues ont parfaitement décris la Machine
et tout ce qu’elle allait faire, il suffit de chercher.

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :